Skip to content

Silencieux d'échappement

Silencieux d’échappement : Tout savoir sur la réglementation

Si vous vous intéressez un peu à la mécanique automobile et que vous possédez un véhicule, vous connaissez sans aucun doute les différentes parties qui le composent. Que ce soit, le moteur, la direction, les freins, les roues ou encore le système d’échappement, chacun des composants mécaniques d’une automobile à une particularité technique afin de vous assurer une conduite confortable et sécuritaire. Savez-vous exactement ce qu’est un silencieux d’échappement sur une voiture? Quel est son rôle? Quels sont les signes d’un silencieux d’échappement déficient? Et surtout êtes-vous au courant de la réglementation qui régit le bruit de l’échappement d’une voiture? Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur le silencieux d’échappement et la réglementation qui l’encadre.

Qu’est-ce qu’un silencieux d’échappement?

Un silencieux d’échappement est un élément important du système d’échappement d’un véhicule motorisé. Il a pour rôle de réduire le niveau sonore des gaz d’échappement émis par le moteur favorisant de cette manière un fonctionnement plus silencieux du moteur. Ainsi, il est conçu et installé de manière à ce que le bruit produit par le véhicule ne soit pas excessif ou anormal. C’est donc tout le système d’échappement qui assure le bon fonctionnement de votre véhicule en évacuant les gaz produits par le moteur vers l’extérieur et en réduisant le bruit produit par celui-ci. Ainsi, le système d’échappement se compose de divers éléments dont le collecteur qui recueille les gaz d’échappement à la sortie du moteur, les conduits d’échappement formés de tubes métalliques résistants à la chaleur qui transportent les gaz d’échappement, le pot catalytique ou catalyseur qui converti les gaz nocifs (monoxyde de carbone, oxyde d’azote, etc.) en vapeur d’eau et en azote, le silencieux et le flexible d’échappement qui protège le système des vibrations du véhicule.

Le silencieux d’échappement est généralement constitué d’un boîtier en métal qui contient différents éléments internes conçus pour atténuer les bruits produits par les gaz d’échappement. Ces éléments peuvent comprendre des chicanes qui créent des turbulences pour disperser et réduire les ondes sonores, des chambres d’expansion pour permettre une expansion et une absorption du son, ainsi que des matériaux insonorisants tels que de la fibre de verre ou de la laine de roche pour atténuer les vibrations sonores.

En plus de réduire le bruit, le silencieux d’une voiture peut également avoir d’autres fonctions. Il peut notamment contribuer à la performance du moteur en favorisant un flux d’échappement optimal et en assurant une contre-pression adéquate. Certains silencieux peuvent également être équipés de catalyseurs, qui sont des dispositifs chargés de réduire les émissions de gaz polluants dans les gaz d’échappement. Les silencieux plus modernes contiennent également des matériaux plus absorbants pour réduire encore plus le bruit.

Qu’en est-il du niveau de bruit produit par l’échappement d’une voiture?

Il existe deux cas de figure pour lesquels le niveau de bruit émis par le système d’échappement d’une voiture est trop élevé par rapport aux normes en vigueur et qui peuvent produire des nuisances sonores importantes.

 

  • Le silencieux de votre voiture est défectueux

 

 

 

    1. Le système d’échappement étant placé sous votre véhicule, il est considérablement exposé aux saletés de la route (débris divers, sel, sable, petites roches, etc.) et à l’humidité. De plus, du fait de sa fonction, il subit sans relâche de hautes températures et de fortes pressions. Il est donc normal qu’au bout d’un certain nombre de kilomètres effectués, de l’âge de votre véhicule ainsi que la fréquence de l’entretien des pièces mécaniques que vous avez réalisé, le silencieux de votre voiture montre des signes d’usure et produise plus de bruit que la normale. Voici les principaux signes d’un échappement de voiture défectueux:

      • Des bruits anormaux ou plus forts ou de métal en provenance du moteur ou du système d’échappement de votre véhicule.
      • Une augmentation significative de votre consommation d’essence.
      • Votre véhicule vous semble moins performant et moins puissant qu’à l’accoutumée.
      • La présence d’une fumée bleue ou noire qui sort du pot d’échappement de votre voiture.
      • Lorsque vous conduisez, vous ressentez plus de vibrations à l’intérieur de votre véhicule qu’habituellement.
      • Vous sentez des odeurs de gaz d’échappement dans l’habitacle de votre voiture.

 

    1. Vous possédez un véhicule avec un silencieux modifié

Vous pouvez modifier votre véhicule d’origine, pour lui donner une meilleure esthétique ou pour améliorer sa performance. Toutefois, une fois toutes les modifications terminées, vous avez l’obligation de vous assurer auprès de la SAAQ que votre véhicule est sécuritaire et respecte le Code de la sécurité routière pour qu’il puisse conserver le droit de circuler sur les chemins publics.

Selon la loi, vous ne devez pas procéder à une modification du système d’échappement pour en augmenter le niveau sonore. Malgré tout de nombreuses personnes possèdent un véhicule dont le silencieux émet volontairement beaucoup plus de bruit que la normale.

Ce que dit la réglementation

Au Québec, la réglementation concernant les silencieux d’échappement des véhicules est définie par le Code de la sécurité routière. Selon les normes de sécurité des véhicules routiers en vigueur :

  • « Tout véhicule routier doit être équipé d’un système d’échappement en bon état de fonctionnement et muni d’un silencieux en état de marche. »
  • « Le système d’échappement doit comporter tous les éléments prévus par le fabricant, notamment le collecteur, les tuyaux, le silencieux, les supports et les attaches. »
  • « Les éléments du système d’échappement doivent être solidement retenus aux points de fixation et aucun élément ne doit présenter de fuite de gaz aux raccords ou provenant de fissures ou de trous autres que ceux prévus lors de la fabrication du système d’échappement pour l’évacuation de la condensation par le fabricant du système d’échappement. »
  • « Toute réparation sur l’un de ces éléments doit lui conserver les mêmes caractéristiques que celles existant lors de sa fabrication. »
  • « Aucun élément du système d’échappement ne doit être remplacé, modifié ou enlevé de manière à rendre le système plus bruyant que celui installé lors de la fabrication du véhicule routier par le fabricant. »
  • « Aucun des éléments du système d’échappement ne doit traverser l’habitacle. La sortie du tuyau d’échappement du véhicule ne doit pas être située sous l’espace réservé aux occupants et aux bagages ou sous la porte d’urgence. De plus, le tuyau d’échappement ne doit pas excéder horizontalement le véhicule routier de plus de 15 cm. »

Le niveau de décibels permis par la loi est de 100 décibels lorsque la vitesse du moteur est constante et il est de 92 décibels lorsque le moteur est au ralenti. Le montant des amendes en cas de non-respect du système d’échappement de votre véhicule se situe entre 200$ et 300$, mais il peut atteindre 1000$ en cas de récidive ou de circonstances aggravantes.

Vous désirez savoir si le silencieux d’échappement de votre véhicule est en parfait état de fonctionnement? Prenez un rendez-vous avec les professionnels de Pneus Groupe Unik à Dorval. Ils vous proposent un service efficace et fiable pour l’inspection, l’entretien et les réparations du système d’échappement de tous les types de véhicules de toutes les marques.